ScotlandPHP

PDO::pgsqlLOBCreate

(PHP 5 >= 5.1.2, PHP 7, PECL pdo_pgsql >= 1.0.2)

PDO::pgsqlLOBCreateCrée un nouvel objet large

Description

public string PDO::pgsqlLOBCreate ( void )

PDO::pgsqlLOBCreate() crée un objet large et retourne le OID de cet objet. Vous devrez alors ouvrir un flux sur cet objet en utilisant PDO::pgsqlLOBOpen() pour lire et écrire des données à l'intérieur. Le OID peut être enregistré en colonnes de type OID et doit être utilisé pour référencer l'objet large, sans pour autant augmenter arbitrairement la grandeur des lignes. L'objet large continuera a vivre dans la base de données tant qu'il n'est pas supprimé en appelant PDO::pgsqlLOBUnlink().

Les objets larges peuvent atteindre une taille jusqu'à 2GO, mais sont encombrant à utiliser; vous devez vous assurer que PDO::pgsqlLOBUnlink() est appelée avant de supprimer la dernière ligne qui fait référence son OID de votre base de données. De plus, les objets larges n'ont pas de contrôle d'accès. Comme alternative, essayez la colonne de type BYTEA; les nouvelles versions de PostgreSQL autorisent les colonnes BYTEA à atteindre une taille de 1GO et gère de manière transparente l'enregistrement pour avoir une ligne de taille optimale.

Note: Cette fonction doit être appelée à l'intérieur d'une transaction.

Liste de paramètres

PDO::pgsqlLOBCreate() ne prend aucun paramètre.

Valeurs de retour

Retourne le OID du nouvel objet large créé en cas de réussite ou FALSE en cas d'échec.

Exemples

Exemple #1 Exemple avec PDO::pgsqlLOBCreate()

Cet exemple crée un nouvel objet large et copie le contenu d'un fichier à l'intérieur. Le OID est alors enregistré dans une table.

<?php
$db 
= new PDO('pgsql:dbname=test host=localhost'$user$pass);
$db->setAttribute(PDO::ATTR_ERRMODEPDO::ERRMODE_EXCEPTION);
$db->beginTransaction();
$oid $db->pgsqlLOBCreate();
$stream $db->pgsqlLOBOpen($oid'w');
$local fopen($filename'rb');
stream_copy_to_stream($local$stream);
$local null;
$stream null;
$stmt $db->prepare("INSERT INTO BLOBS (ident, oid) VALUES (?, ?)");
$stmt->execute(array($some_id$oid));
$db->commit();
?>

Voir aussi

add a note add a note

User Contributed Notes 1 note

up
0
mauroi at digbang dot com
11 years ago
IMHO, there's a better way to handle the deletion of lob objects than the suggested here. The programmer can easily forget to unlink the lob. With the following trigger, no programmer actions are required.
By the way, one problem with bytea fields is that when you query the database, if you ask for that field, the data is actually retrieved. When you query for and oid, only the oid is retrieved and then you can open the lob whenever you want (if it's required).

CREATE OR REPLACE FUNCTION oidtable_after_update_delete()
  RETURNS "trigger" AS
$BODY$
BEGIN
     IF (TG_OP = 'UPDATE') THEN
        IF (OLD.oidfield = NEW.oidfield) OR (OLD.oidfield IS NULL) THEN
           RETURN NEW;
        END IF;
     END IF;
     IF (EXISTS (SELECT 1 FROM pg_largeobject WHERE loid = OLD.oidfield)) THEN
        PERFORM LO_UNLINK (OLD.oidfield);
     END IF;
     RETURN NEW;
END;
$BODY$
  LANGUAGE 'plpgsql' VOLATILE;

CREATE TRIGGER oidtable_after_update_delete
  AFTER UPDATE OR DELETE
  ON oidtable
  FOR EACH ROW
  EXECUTE PROCEDURE oidtable_after_update_delete();
To Top