PHP 5.4.33 Released

Schéma de base de données

La première étape est de créer une base de données, à moins que vous ne souhaitiez utiliser une base de données déjà créée. Lorsque la base de données est créée, un utilisateur propriétaire en est responsable. Généralement, seul le propriétaire et le super utilisateur peuvent intervenir avec les tables de cette base, et il faut que ce dernier donne des droits à tous les intervenants qui auront à travailler sur cette base.

Les applications ne doivent jamais se connecter au serveur de bases de données sous le nom du propriétaire ou de l'administrateur, car ces utilisateurs ont des droits très importants, et pourront exécuter n'importe quelle requête, comme la modification de tables, l'effacement de lignes ou même encore, la destruction de la base.

Vous pouvez créer différents utilisateurs de bases de données pour chaque aspect de votre application, avec des droits limités aux seules actions planifiées. Il faut alors éviter que le même utilisateur dispose des droits de plusieurs cas d'utilisation. Cela permet que si des intrus obtiennent l'accès à la base avec l'un de ces jeux de droits, ils ne puissent pas affecter toute l'application.

Il est recommandé de ne pas implémenter toute la logique fonctionnelle dans l'application web (c'est-à-dire dans vos scripts), mais d'en reporter une partie dans la base en utilisant les déclencheurs, vues et règles. Si le système évolue, les nouvelles versions vous feront réécrire toute la logique et donc tous vos scripts. De plus, l'utilisation de déclencheurs permet de gérer de manière transparente des données, et fournit des indications pour déboguer votre application.

add a note add a note

User Contributed Notes

There are no user contributed notes for this page.
To Top