PHP 5.4.36 Released

Constantes pré-définies

Ces constantes sont définies par cette extension, et ne sont disponibles que si cette extension a été compilée avec PHP, ou bien chargée au moment de l'exécution.

PGSQL_LIBPQ_VERSION (string)
Version courte de libpq qui ne contient que des nombres et des points.
PGSQL_LIBPQ_VERSION_STR (string)
Version longue de libpq qui inclue les informations du compilateur.
PGSQL_ASSOC (entier)
Passée à pg_fetch_array(). Retourne un tableau associatif des noms et valeurs des champs.
PGSQL_NUM (entier)
Passée à pg_fetch_array(). Retourne un tableau à index numérique des numéros et valeurs des champs.
PGSQL_BOTH (entier)
Passée à pg_fetch_array(). Retourne un tableau des valeurs des champs qui est indexés numériquement (par le numéro des champs) et indexés littéralement (par le nom des champs).
PGSQL_CONNECT_FORCE_NEW (entier)
Passée à pg_connect() pour forcer la création d'une nouvelle connexion, plutôt que de réutiliser une connexion identique existante.
PGSQL_CONNECT_ASYNC (integer)
Passé à la fonction pg_connect() pour créer une connexion asynchrone. Ajouté en PHP 5.6.0.
PGSQL_CONNECTION_BAD (entier)
Retournée par pg_connection_status() indiquant que la connexion à la base de données est invalide.
PGSQL_CONNECTION_OK (entier)
Retournée par pg_connection_status() indiquant que la connexion à la base de données est valide.
PGSQL_SEEK_SET (entier)
Passée à pg_lo_seek(). Le positionnement commencera au début de l'objet.
PGSQL_SEEK_CUR (entier)
Passée à pg_lo_seek(). Le positionnement commencera à la position courante.
PGSQL_SEEK_END (entier)
Passée à pg_lo_seek(). Le positionnement commencera à la fin de l'objet.
PGSQL_EMPTY_QUERY (entier)
Retournée par pg_result_status(). La chaîne de caractères envoyée au serveur était vide.
PGSQL_COMMAND_OK (entier)
Retournée par pg_result_status(). Commande correctement complétée ne retournant aucune donnée.
PGSQL_TUPLES_OK (entier)
Retournée par pg_result_status(). Commande correctement complétée retournant des données (comme SELECT ou SHOW).
PGSQL_COPY_OUT (entier)
Retournée par pg_result_status(). Copie (à partir du serveur) de transfert de données commencée.
PGSQL_COPY_IN (entier)
Retournée par pg_result_status(). Copie (vers le serveur) de transfert de données commencée.
PGSQL_BAD_RESPONSE (entier)
Retournée par pg_result_status(). La réponse du serveur n'a pas été comprise.
PGSQL_NONFATAL_ERROR (entier)
Retournée par pg_result_status(). Une erreur non fatale (de niveau notice ou warning) s'est produite.
PGSQL_FATAL_ERROR (entier)
Retournée par pg_result_status(). Une erreur fatale s'est produite.
PGSQL_TRANSACTION_IDLE (entier)
Retournée par pg_transaction_Status(). La connexion est actuellement libre, aucune transaction en cours.
PGSQL_TRANSACTION_ACTIVE (entier)
Retournée par pg_transaction_status(). Une commande est en cours sur la connexion. Une requête a été envoyée sur la connexion et n'a toujours pas été complétée.
PGSQL_TRANSACTION_INTRANS (entier)
Retournée par pg_transaction_status(). La connexion est libre, dans un bloc de transaction.
PGSQL_TRANSACTION_INERROR (entier)
Retournée par pg_transaction_status(). La connexion est libre, dans un bloc de transaction échoué.
PGSQL_TRANSACTION_UNKNOWN (entier)
Retournée par pg_transaction_status(). La connexion est mauvaise.
PGSQL_DIAG_SEVERITY (entier)
Passée à pg_result_error_field(). La sévérité; le contenu du champ est ERROR, FATAL ou PANIC (dans un message d'erreur) ou WARNING, NOTICE, DEBUG, INFO ou LOG (dans un message d'avertissement) ou une traduction localisée parmi celles-ci. Toujours présent.
PGSQL_DIAG_SQLSTATE (entier)
Passée à pg_result_error_field(). Le code SQLSTATE pour cette erreur. Le code SQLSTATE identifie le type d'erreur qui s'est produite; cela peut être utilisé par des applications d'entrée pour effectuer des opérations spécifiques (comme la gestion d'erreur) en réponse à une erreur de base de données particulière. Ce champ ne peut être localisé et est toujours présent.
PGSQL_DIAG_MESSAGE_PRIMARY (entier)
Passée à pg_result_error_field(). Le champ d'erreur primaire interprétable pour l'utilisateur (normalement une ligne). Toujours présent.
PGSQL_DIAG_MESSAGE_DETAIL (entier)
Passée à pg_result_error_field(). Détail : un second optionnel message d'erreur apportant plus de détails à propos du problème. Peut être sur plusieurs lignes.
PGSQL_DIAG_MESSAGE_HINT (entier)
Passée à pg_result_error_field(). Conseil : une suggestion optionnelle qui indique que faire à propos du problème. Ceci est prévu d'être différent de l'erreur puisqu'elle offre un conseil (potentiellement inadéquat) plutôt que les faits véridiques. Peut être sur plusieurs lignes.
PGSQL_DIAG_STATEMENT_POSITION (entier)
Passée à pg_result_error_field(). Une chaîne de caractères contenant une valeur entière décimale indiquant une erreur de position du curseur en tant qu'index dans la requête originale. Le premier caractère a l'index 1 et les positions sont mesurées en caractères, non en octets.
PGSQL_DIAG_INTERNAL_POSITION (entier)
Passée à pg_result_error_field(). Ceci est défini étant la même chose que le champ PG_DIAG_STATEMENT_POSITION, mais cela est utilisé lorsque la position du curseur réfère à une commande générée internement plutôt que d'une envoyée par le client. Le champ PG_DIAG_INTERNAL_QUERY apparaîtra toujours lorsque ce champ apparaît.
PGSQL_DIAG_INTERNAL_QUERY (entier)
Passée à pg_result_error_field(). Le texte d'une commande générée internement échouée. Cela peut être, par exemple, une requête SQL envoyée par une fonction PL/pgSQL.
PGSQL_DIAG_CONTEXT (entier)
Passée à pg_result_error_field(). Une indication du contexte dans lequel l'erreur s'est produit. Présentement, ceci inclut une pile d'appel des traceback des fonctions procédurales actives ainsi que des requête générées à l'interne. Le traçage est une entrée par ligne, les plus récentes en premier.
PGSQL_DIAG_SOURCE_FILE (entier)
Passée à pg_result_error_field(). Le nom du fichier de l'emplacement du code source PostgreSQL où l'erreur a été reportée.
PGSQL_DIAG_SOURCE_LINE (entier)
Passée à pg_result_error_field(). Le nombre de ligne de l'emplacement du code source PostgreSQL où l'erreur a été reportée.
PGSQL_DIAG_SOURCE_FUNCTION (entier)
Passée à pg_result_error_field(). Le nom de la fonction de source code PostgreSQL reportant l'erreur.
PGSQL_ERRORS_TERSE (entier)
Passée à pg_set_error_verbosity(). Spécifie que les messages retournés incluent la sévérité, le texte primaire ainsi que la position seulement; ceci devrait entrer sur une seule ligne.
PGSQL_ERRORS_DEFAULT (entier)
Passée à pg_set_error_verbosity(). Le mode par défaut produit des messages qui incluent ce qui est plus haut et des détails en plus, conseil ou des champs contextes (ceci peut être sur plusieurs lignes).
PGSQL_ERRORS_VERBOSE (entier)
Passée à pg_set_error_verbosity(). Le mode verbeux inclut tous les champs disponibles.
PGSQL_STATUS_LONG (entier)
Passée à pg_result_status(). Indique que le code résultat est désiré numérique.
PGSQL_STATUS_STRING (entier)
Passée à pg_result_status(). Indique que le tag de résultat de commande est désiré textuel.
PGSQL_CONV_IGNORE_DEFAULT (entier)
Passée à pg_convert(). Ignore les valeurs par défaut dans la table pendant la conversion.
PGSQL_CONV_FORCE_NULL (entier)
Passée à pg_convert(). Utilise NULL à la place d'une chaîne de caractères vide.
PGSQL_CONV_IGNORE_NOT_NULL (entier)
Passée à pg_convert(). Ignore la conversion de NULL à l'intérieur des colonnes NOT NULL.
PGSQL_DML_NO_CONV (integer)
Passée aux fonctions pg_insert(), pg_select(), pg_update() et pg_delete(). Tous les paramètres passés tel que. Un échappement manuel est nécessaire si les paramètres contiennent des données fournies par l'utilisateur. Utilisez la fonction pg_escape_string() pour cela.
PGSQL_DML_EXEC (integer)
Passée aux fonction pg_insert(), pg_select(), pg_update() et pg_delete(). Exécution de la requête par ces fonctions.
PGSQL_DML_ASYNC (integer)
Passée aux fonctions pg_insert(), pg_select(), pg_update() et pg_delete(). Exécution asynchrone de la requête par ces fonctions.
PGSQL_DML_STRING (integer)
Passée aux fonctions pg_insert(), pg_select(), pg_update() et pg_delete(). Retourne la chaîne de requête exécutée.
PGSQL_DML_ESCAPE (integer)
Passée aux fonctions pg_insert(), pg_select(), pg_update() et pg_delete(). Applique un échappement interne à tous les paramètres plutôt que d'appeler la fonction pg_convert(). Cette option ne gère pas les méta-données. La requête doit être aussi rapide qu'avec les fonctions pg_query() et pg_send_query().
PGSQL_POLLING_FAILED (integer)
Retournée par la fonction pg_connect_poll() pour indiquer que la tentative de connexion a échoué.
PGSQL_POLLING_READING (integer)
Retournée par la fonction pg_connect_poll() pour indiquer que la connexion attend que le socket PostgreSQL ne soit accessible en lecture.
PGSQL_POLLING_WRITING (integer)
Retournée par la fonction pg_connect_poll() pour indiquer que la connexion attend que le socket PostgreSQL ne soit accessible en écriture.
PGSQL_POLLING_OK (integer)
Retournée par la fonction pg_connect_poll() pour indiquer que la connexion est prête à être utilisée.
PGSQL_POLLING_ACTIVE (integer)
Retournée par la fonction pg_connect_poll() pour indiquer que la connexion est actuellement active.
add a note add a note

User Contributed Notes

There are no user contributed notes for this page.
To Top